Phoques d'Opale

Phoques d'Opale

Un numéro de téléphone unique pour signaler les échouages : celui de l’UMS Pelagis (05 46 44 99 10 - 7/7).

31 janvier 2010

Ces images de deux phoques gris ont été prises du haut de la falaise,à marée haute . Les phoques nageaient au pied des enrochements, nullement génés par ma présence, à près de 100 mètres en contre-bas.

Les phoques gris utilisent ce secteur en hiver en temps que zone de chasse. Les explorations à marée haute à proximité immédiate des enrochements montrent tout l'intérêt de ces aniamux pour le secteur.

20 septembre 2011, d'Audresselles à Wimereux

entre 12h45 et 13h45.
Noirdat: rien à signaler

Plage d'Ambleteuse: rien à signaler

Pointe aux oies: peut-être un individu dans le large. mais aucune assurance, trop loin pour confirmer ou non la présence. Présence de kitesurfers à la côte.

Pointe aux Oies, le 26 septembre 2011 - 12h45 à 13h45

Marée haute à 11h45 - Coefficient 90 - Vent secteur Sud-Ouest 12 noeuds - vagues 0,75 cm.

Présence de deux phoques gris, l'un au large en direction d'Ambleteuse, le second qui est venu à la côte près de l'alignement de pieux.
Ce second individu présence de toute évidence une pathologie oculaire .Si cette affection est bien visible sur l'oeil droit, elle semble présente dans une moindre mesure au niveau de l'oeil gauche (à vérifier).

Fiche d'Observation: Phoque gris. Pointe aux Oies

Date d'observation: 13 octobre. de 12h45 à 13h30. PM: 13h28 . 8,65 m.

Phoque gris en chasse, au sud de l'escalier.

Fiche d'Observation: Phoque gris. Pointe aux Oies

Date d'Observation: 16 octobre. de 11h30 à 14h30. PM: 14h53 . 8,35 m

Phoque gris en position de repos.
Observateur: Isabelle Legrand. 

Fiche d'Observation: phoque gris. Pointe aux Oies

Date d'observation: Lundi 8 novembre 2011 entre 13h15 et 13h45.

PM: 9h30

Espèce phoque gris

Deux individus présents sur le site à marée descendante. L'un face au site de la pointe aux oies, le second dans la baie en direction d'Ambleteuse. Animaux en plongée .

FICHE D'OBSERVATION: Plage d'Equihen. Phoque gris

Date d'observation: 26 janvier 2011. Vers 13h00
PM: 16h39

Coordonnées géographiques: 50°40'22" N 1°33'55" E

Espèce: Phoque gris

Plusieurs individus (5ou6) éparpillés le long de la côte à marée basse, à la limite des vagues. En position de repos, à 100 à 200 mètres du rivage.

De la Pointe aux oies à Audresselles, le 20 novembre.

Pas d'observation sur le site de la pointe aux oies ce midi. A Ambleteuse, non plus. Par contre un phoque gris sur Audresselles. Observation faite entre 12h45 et 13h45. Marée basse. Mer calme.

Un phoque gris à la LPA de Calais

Une femelle phoque gris a été récupérée à Dunkerque sur la digue du Breack. Elle présente un état de santé préoccupant. Au delà de son oeil gauche qui présente des lésions anciennes qui laissent supposer que cet oeil est mort, d'un dimorphisme au niveau du crâne avec des cicatrices anciennes, elle semble présenter de graves problèmes infectieux internes. Cette femelle est en soin intensif au centre de la LPA de Calais.

Création gratuite et simple

Créer un site design

FICHE D'OBSERVATION: Pointe aux Oies. 2 février 2012

Ce jour, entre six et huit phoques gris observés entre 13h00 et 13h45 sur le site de la pointe aux oies. Cet hiver, il y a eu moins d'observations que l'hiver 2010-2011 sur l'ensemble du littoral entre décembre et janvier. De toute évidence, les phoques gris ont déserté la côte lors de la période de mise bas. Dès cette fin janvier, ils reviennent en nombre. 

En janvier, j'ai observé quelques individus sur les sites de la pointe aux Oies et du cap d'Alprech. Sur le site du cap d'Alprech,un individu le 9 janvier, un individu le 17 janvier, un individu le 19 janvier.

FICHE D'OBSERVATION: Pointe aux Oies le 3 février 2012

Environ dix phoques gris sont présents ce jour entre 13h00 et 14h00 entre le nord de Wimereux et l'estuaire de la Slack.

FICHE D'OBSERVATION: Rade de Boulogne sur mer le 5 février 2012

Quatre phoques gris en bord de plage, entre 10h30 et 11h30, dans les vagues à marée haute. 
Il a neigé cette nuit, la plage est blanche de neige. Il fait froid depuis plusieurs jours et au large, il y a un passage incessant d'oiseaux.
Les phoques gris sont restés un bon moment à quelques dizaines de mètres du bord de plage avant de reprendre le large. 

FICHE D'OBSERVATION: Pointe aux Oies le 6 février 2012

Entre huit et dix phoques observés ce jour entre 13h00 et 14h00.
Conditions météorologiques très froide. Il gèle depuis maintenant près d'une semaine et la neige tombée dans la nuit du 4 au 5 février ne fond pas, y compris sur les espaces hauts de l'estran.

Les phoques sont répartis entre le secteur situé face aux escaliers de la pointe aux Oies et l'anse allant jusqu'à Ambleteuse. Ils sont soit seuls, soit en groupes de deux individus, certains individus allant d'un groupe à l'autre.

FICHE D'OBSERVATION: Pointe aux Oies, le 7 février 2012

Toujours un groupe important de phoques dont certains qui sont proches du front de mer entre 13h00 et 14h00. Certains individus jouent dans les vagues. Mer très belle, marée haute, ciel bleu, grand froid comme la veille. Très bonne visibilité. Deux tadornes de Belon semblaient intéresser un groupe 

FICHE D'OBSERVATION: Plage de Le Portel. Site de l'Hoverport, Le 7 février 2012

Des promeneurs ont signalé la présence, à plusieurs reprises, ces dernière semaines de 4 phoques gris, à proximité de la plage. Lundi 6 février , les quatre phoques ont été observé par de nombreux promeneurs. 

FICHE D'OBSERVATION: Cap d'Alprech, le 11 février 2012

A 12h00, à marée montante, un phqoue gris est observé se déplaçant du nord au sud au droit du Cap d'Alprech.

FICHE D'OBSERVATION: Pointe aux Oies, le 13 février 2012

A 8h45, 3 phoques sont observés . Entre 13h00 et 13h30, entre 10 et 15 phoques gris sont présents sur le site. Les animaux sont soit seul en position de repos, ou à plusieurs, se déplaçant en plongée pour remonter en surface quelques dizaines de mètres plus loin. Y a t il là des comportements de chasse. De toute évidence non. 

Nouvelles du Centre de Soin de la LPA de Calais. Février 2012.

Deux phoques gris ont été récupéré dernièrement au nord de Calais. L'un d'entre eux n'a pas survécu à ses blessures. Il s'était gravement blesser le penis. Une telle situation arrive fréquemment en période de reproduction.

Relâcher de deux phoques par la LPA de Calais

Ce lundi 20 février, un phoque gris et un veau marin ont été relâchés par l'équipe en charge du Centre de Soin de la LPA de Calais. Le phoque gris est la femelle qui avait été récupérée à Dunkerque fin 2011. Le relêcher a eu lieu avec succès depuis la plage de Sangatte.

FICHE D'OBSERVATION: Pointe aux Oies, le 20 février 2012

Quatre phoques gris observés ce jour sur le site de la pointe aux Oies. Un observateur me signale la présence d'individus sur Ambleteuse, à proximité immédiate de la plage. Le mâle présentant un oeil blanchâtre est présent sur le secteur et a toujours beaucoup de succès après des femelles. (il s'agit du mâle photographié le 26 septembre 2011).

Relâcher d'un phoque gris "Hervé" depuis le site du Noirdat à Audresselles. Numéro de bague: 606.

La LPA de Calais a procédé à un nouveau relâcher de phoque. Après la plage de Calais, face à l'ancien hoverport, la plage de Sangatte, cette fois, c'est depuis le Noirdat à Audresselles que ce mercredi 18 avril que fut relâché l'un des phoques soigné dans le nouveau centre de soin de la LPA. Quelle ne fut sans doute pas la surprise du phoque lorsque la caisse de transport fut ouverte. Une plage recouverte d'écume de mer (Phaeocystis) et une mer déchaînée. Après un premier essai de départ et un retour à l'abri des nombreux participants de ce relâcher, finalement, le phoque réussit à gagner le large. Non loin de là, du côté du cap,Gris Nez, il a sans doute retrouvé plusieurs de ses congénères. Bravo à toutes les équipes de la LPA qui se mobilisent pour que les phoques recueillis puissent regagner la mer. Rassurez vous, toute cette "mousse" n'a nullement effrayé le phoque.

Pris dans les filets. Infos de la LPA de calais et de la CMNF

Les phoques sont parfois pris dans des morceaux de filet qui traînent en mer. Ce jeudi 5 juillet, deux exemples édifiants ont été observés du côté de Calais.
La LPA a récupéré au nord de Calais une femelle dont le cou était enserré par un filet. Après extraction du filet, l'animal présentait de telles blessures qu'il s'avérait impossible de le sauver. Le même jour, un autre phoque a été observé avec un filet vert autour du cou (photo de droite, à droite de la photo).

Les phoques reviennent sur notre littoral. Il faut s'en réjouir. mais plus il seront, plus ce genre d'évènements risque de se produire.

Comme quoi, il convient plus que jamais de ne plus rien jeter à la mer, de ne plus rien jeter dans les rivières, de trier nos déchets plutôt que de les abandonner en pleine nature. Si l'effet des filets est visible sur les phoques, l'impact des autres pollutions ( métaux lourds, plastiques, micro-plastiques) l'est moins, mais est sans doute bien plus destructeur. Et nous en sommes certainement, nous aussi, Humains, victimes, puisqu'en bout de chaîne alimentaire.

Informations: LPA de Calais et CMNF.

Jeudi 5 Juillet, Ouest du Fort de l'Heurt, Le Portel, observation d'un phoque gris

Un pêcheur plaisancier des Barsiers Portelois observe pendant plusieurs minutes un gros phoque gris alors qu'il pêche le bar à la traîne depuis son flobard. La présence du phoque n'a en rien géné sa pêche puisque cet après midi là, il a pêché 3 bars.

Information de W.G. pêcheur.

Mercredi 11 juin, Plage de Oye Plage

Information de L. Dumont.
Observationn d'un phoque gris sur la plage de Oye Plage le mercredi 11 juillet après-midi (13h30) à proximité du bord de plage à marée basse, à hauteur des piquets de culture de moules.

Les photographies sont transmises à la CMNF qui a mis en place une étude de photo-identification des phoques qui fréquentent notre littoral.  En effet, comme on le voit sur cette photographie, les phoques gris présentent des tâches e couleur sur leur pelage. Chaque phoque est unique, ce qui permet de l'identifier avec précision, de savoir où il vit, quels secteurs il fréquente, si c'est un nouveau venu. D'ici quelques années, chaque phoque pourra ainsi être "nommé", ce qui va constituer un outil important dans la connaissance des populations qui fréquentent notre littoral.

Merci à L. Dumont qui peut nous envoyer ses observations...Nous sommes tous acteurs de notre environnement.

Lundi 23 juillet 2012, Cap d'Alprech, Le Portel.

Un phoque gris est observé, se déplaçant du sud vers le nord à hauteur du cap d'Alprech.

Heure d'observation: 8h30 - marée basse à 10h41 - mer belle - ciel clair - vent faible.

Vendredi 27 juillet 2012, Cap d'Alprech, Le Portel

Un phoque gris est observé, remontant du sud vers le nord, d'abord au sud de Ningles, puis au nord, entre 18h55 et 19h20. Pleine mer à 18h50.

Vendredi 3 août, entre le cap Gris Nez et le cran de Quette, 6 phoques.

Un groupe de six phoques était présent à proximité du rivage entre le cap gris-nez et le Cran de Quette. En revanche, l'observateur ne peut nous dire s'il s'agissait de veaux marins ou de phoques gris. Cependant, compte tenu du nombre d'individus, il y a fort à penser que ce sont des phoques gris.

Merci à Maxence pour cette observation et merci de nous en avoir fait écho.

Maxence W.

Mercredi 28 août 2012, Cap d'Alprech, Le Portel

Un phoque gris est observé à 8h30 en position de repos au niveau  de la "Crique du Diable", au nord de Ningles. Mi-marée. De nombreux trémailleurs travaillent dans la zone en ce moment. 

Les 5 et 6 septembre, un phoque gris au repos sur le secteur d'Alprech, Le Portel

Le 9 septembre 2012, trois phoques gris à proximité du rivage à Equihen

Olivier G. et Andrea S. nous transmettent ces deux images de phoques gris observés à Equihen, le 9 septembre vers 10h00. Merci à eux pour cette observation. Qu'ils n'hésitent pas à nous faire part de leurs observations.

Hardelot Nord, le 9 septembre, et le 10 septembre.

L'un de nos corerespondants nous signale avoir vu un phoque le 9 septembre au niveau de la plage d'Hardelot (côté nord). L'animal est resté une bonne partie de la journée au même endroit, ce qui semblait être inquiétant (bloqué dans un filet,...) Le 10, nous nous rendons sur plac et observons non pas un mais deux phoques gris qui s'ébattent non loin du rivage. Les phoques gris passent une bonne partie de la journée à se reposer en faisant le bouchon. Souvent, d'un jour à l'autre, ils reviennent après leur "partie de pêche" au même endroit. Alors, si vous en voyez un, pensez à revenir le lendemain, il sera sans doute encore là. Merci à ce correspondant pour son observation.

Septembre au Cap d'Alprech et à la Pointe aux Oies

Nos observations systématiques ont repris début Septembre sur le site du cap d'Alprech en particulier. Si de nombreux observateurs suivnet les sites de repos des phoques sur différents bancs de sable (Baie de Somme, Baie d'Authie, Calais) le suivi des individus fréquentant le littoral, ne sortant guère de l'eau n'est pas aussi systématique. Pourtant, les animaux se déplacent beaucoup et il convient de mieux évaluer ces déplacements, les comportements des phoques. C'est la raison pour laquelle, nous avons entrepris d'observer de manière plus systématique certains sites. 

Au Cap d'Alprech, depuis le début septembre, 7 observations de phoques  ont été faite sur un total de 24 visites. A chaque fois, il s'agit d'un individu unique qui est soit en phase de repos, soit en déplacement le long de la côte. 

A la Pointe aux Oies, si en début de mois, il n'y avait qu'un individu, depuis le 15 septembre, ont été observés jusqu'à 4 individus. Déjà en 2011, on avait observé une augmentation de la population fréquentant le site au début de l'automne. 

Les observations vont se poursuivre sur les deux sites. En fin de mois, un tableau récapitulatif sera mis en ligne.

Le 19 septembre 2012, entre le cran de Quette et le Cap Gris Nez, deux phoques gris.

Notre correspondant, Maxence W. nous informe de la présente le 19 septembre en fin de journée de deux phoques gris entre le cran de Quette et le cap Gris Nez.
Merci à lui pour cette info.

Deux phoques gris à Ningles, le 21 septembre, à 8h30.

Non loin du rivage, dans la zone de plage de Ningles, à la marée descendance, deux phoques gris sont observés. Un gros individu restant en position de repos sans plongée, dérivant vers le sud avec la marée, et un autre, moins imposant, circulant à proximité immédiate, effectuant des plongées assez longues.

Lundi 8 octobre, un gris à Alprech

Se pose toujours la question, lorsqu'on observe une population animale sur une zone déterminée de ce qu'on appelle en terme scientifique l'effort d'observation. En effet, plus on observe un site, plus la chance d'y trouver ce qu'on cherche augmente, à condition de considérer les contraintes climatiques, par exemple, qui influence l'observation. Ainsi, lorqu'il fait très sec, trouver des escargots est bien plus compliqué que lorsque le temps est humide. Il en est de même pour les phoques: trouver des phoques sur une mer d'huile est bien plus aisé que par gros temps, à la fois parce que l'état de la mer crée un biais qui limite l'observation, mais aussi parce que l'observateur, avec le vent de face, a bien plus de difficulté à garder un regard fixe sur un objectif donné. Mais peut--on considérer que parce qu'il fait tempête que les phoques sont partis ailleurs. Dès que le temps se calme, ils sont à nouveau là, ce qui signifie qu'ils n'étaient pas bien loin pendant la tempête. Sont-il restés sur site? Sont-ils allés plus au large? Sont-ils passés sur des secteurs plus abrités? Bref, font-ils des trajets importants en très peu de temps, où sont-ils sédentaires? C'est là l'une des questions qu'il convient de se poser. 

Toujours est-il que ce lundi, après plusieurs semaines de mauvais temps, j'ai aperçu un gris entre Alprech et Ningles. Et ce n'était pas faute d'aller voir sur place pendant les tempêtes...

Mercredi 24 octobre, un gris à Alprech

Un phoque gris est repéré à 8h30, par temps brumeux partant du sud du cap d'Alprech et allant vers le fort de l'Heurt, en à peine un quart d'heure.  La mer est calme ce matin; un brouillard important.

Vendredi 25 octobre, deux gris sur Ambleteuse et Audresselles

Ce vendredi vers 13h00, un phoque gris est observé au niveau du Noirdat à Audresselles. Il est en position de repos à une trentaine de mètres du rivage.

Vers 13h30, au nord d'Ambleteuse, un autre individu est observé, toujours au repos à quelques dizaines de mètres du rivage.
Il s'agit de deux individus de forte corpulence.

 

Mardi 11 décembre 2012, 14h00, un phoque gris équipé d'une balise.

J'observe face à la pointe aux Oies un phoque veau marin qui se rapproche d'un autre individu. Le premier plonge sur quelques dizaines de mètres, ressort de l'eau, semble intrigué par cette tête peu normale, sans doute à son avis. L'autre individu est statique, sans doute en position de repos, faisant le bouchon. Le veau marin se rapproche et arrivé à la hauteur du phoque gris, ce dernier qui sans doute dormait est effrayé par la présence à un mètre de lui de cet animal qu'il n'avait pas vu venir. Les deux animaux, d'un coup s'écartent en plongeant. Le veau marin remonte un peu plus loin et poursuit sa route. Le phoque gris remonte à peu près à l'endroit où il était et reprend son comportement de repos. J'étais alors au haut des escaliers et la scène qui s'est déroulée était relativement loin (marée basse à cette heure). Cette scène m'a particulièrement intrigué, ce qui m'a conduit à descendre sur la plage et, alors, j'ai mieux vu que le phoque gris portait un élément qui avait sans doute causé la curiosité du veau marin. La photo qui suivent montrent le phoque en question. Après recherche, il s'agirait de l'un des phoques qui furent équipé au printemps dernier de balises en Baie de Somme dans le cadre de travaux scientifiques. Une phoque à terre montre à quoi ressemble le dispositif. Ce phoque observé ce jour se promène entre la baie de Somme et la Belgique depuis la pose de la balise.

Pour plus d'informations: http://www.picardie-nature.org/spip.php?article2090

Jeudi 10 janvier 2013, 13h00, 18 phoques gris à la Pointe aux Oies

Une mer d'huile, des surfers, et 18 têtes qui sortent de l'eau çà et là. Ce midi, le spectacle était de toute part. Entre les animaux qui jouaient à cache cache avec des surfers, ceux qui venaient jouer à proximité des rochers et ceux qui montaient hors d'eau sur la plage, il y avait des phoques partout. L'année dernière, entre janvier et février, nous en avions dénombré en instantané jusqu'à une dizaine. Cette année, la population hivernale semble augmenter sur le site de la pointe aux Oies. Les semaines qui viennent nous en diront plus.

Le 22 janvier à la Pointe aux Oies, le 23 dans la rade de Boulogne sur mer, les phoques gris sont bien là.

Depuis le début de l'année, les phoques gris sont à nouveau nombreux sur le littoral. En témoigne la présence à marée basse, le mardi 22 janvier d'environ 7 animaux à la pointe aux Oies. Le 23, plusieurs promeneurs relatent la présence dans la matinée d'une dizaine de phoques à quelques dizaines de mètres de l'estran. Déjà en 2012, les phoques gris ont été nombreux entre janvier et février. Cette année, ils sont à nouveau là, bien présents. Pour information, vers 13h00 ce mardi, lorsque les phoques furent observés à lapointe aux Oies, plus au large, nous observions de nombreux oiseaux de mer plongeant dans un banc de poissons pélagiques sans doute important, compte tenu du nombre d'oiseaux et du temps pendant lequel cette pêche a duré. Les phoques sont sans doute là parce qu'il y a de la nourriture en abondance. S'ils passent une partie de la journée en pêche, lorsqu'ils sont observés près du rivage, c'est plus parce qu'ils sont en exploration ou au repos.

Le 2 février 2013, à Audresselles, deux phoques gris.

Seb et Nath nous informe de la présence de deux phoques gris à proximité immédiate de la côte. Je copie ici leur message, comme un moment de pur bonheur vécu par ces deux amoureux de notre littoral, et plus généralement de la nature.
Nous sommes allés faire des photos à audresselles samedi 2 fevrier 2013 et nous avons eu la chance de voir deux phoques à quelques mètres de nous qui nous observaient c'était fabuleux notre petite fille était aux anges!!
Mon mari faisait des photos des rochers et de la mer et moi je jouais sur la plage avec ma petite fille, ils étaient derrière nous et nous observaient, mon mari s'est retourné et c'est là que l'on s'est rendus compte qu'ils nous observaient ! Nous n'avons pas bougé et avons regardé ce magnifique spectacle qui a duré une bonne dizaine de minutes et après ils ont plongé et on ne les a
plus vu!
Ce devaient être deux adultes car ils avaient l'air grand, mon mari a eu le temps de faire une photo d'un seul, car il avait réglé son appareil pour faire des photos de paysage et le temps de le régler un été déjà parti et l'autre avait juste la tête qui dépassait de l'eau.

Le 3 février 2013, un phoque gris vivant sur la plage de Boulogne

Opale Capture Environnement a été appelé par des promeneurs qui venaient d'observer un phoque gris apparemment en mauvaise posture sur la plage de Boulogne.

La photo jointe a été prise par l'un des observateurs. Il est difficile de connaître avec précision le mal dont souffre cet animal.
Ce phoque présente une bague verte.

Il est retourné à l'eau et n'a pas été revu depuis. Si quelqu'un le rencontre, merci de contacter l'UMS Pelagis au 05 46 44 99 10.

Les 12 et 13 février, observations de phoques gris en baie de Wissant, au Gris Nez et audresselles. infos Yves C.

Par le biais des mails que vous m'envoyez, vous apportez de nouvelles observations qui sont du plus grand intérêt.  En témoigne ces observations faîtes les 12 et 13 février par Yves C. et sa famille, venu de Belgique en vacances sur la Côte d'Opale.

Le 13 février, 16h30, Audresselles, deux veau marins. Info Yves C.

Le 13 février, vers 14h00, 4 veaux marins observés au niveau du Chatelet, se dirigeant de Wissant vers le cap Gris Nez. Info Yves C.

Le 13 février, 11h00, deux phoques grsi entrain de manger et attaqués par des mouettes. Info Yves C.

Le 12 février, 14h30, une dizaine de veaux marin et phoques gris se dirigeant de Wissant vers le cap Gris Nez. Info Yves C.

Merci Yves et à très bientôt sur notre littoral.

Le 3 mars 2013. Les phoques gris de la pointe aux Oies

Ces photos ont été prises par Didier L. Il a eu la chance de photographier un individu se déplaçant à marée basse entre les rochers.

Si vous observez un phoque sur les rochers ou sur la plage, observez le de loin. En vous rapprochant, vous allez provoquer sa fuite. Ne le surprenez pas, il pourrait avoir une réaction d'agressivité avant de retourner à l'eau.

Le 14 mars, 15h00, un phoque gris dans le Wimereux

Il est venu se poser là avec la marée (ce sont de grandes marées), et à attendu un petit moment avant de repartir en mer. Nombre de promeneurs ont pu l'observer.
Lorsqu'un tel évènement arrive, à moins de constater un mauvais état de l'animal, des blessures, il est inutile de s'affoler. Il suffit de s'asseoir et de contempler le spectacle de la vie qui s'offre à nous. Ce n'est pas tous les jours qu'on peut rester à regarder un tel animal à moins de 10 mètres. Alors, installez vous, admirez, et profitez de cet instant de nature gratuit.

Le 4 septembre 2013, 5 phoques gris entre le phare du Gris Nez et le cran de Quette. Info de Jean D.

Les informations transmises par nos correspondants, ici, Jean D, sont importantes car elles permettent de mieux connaître la fréquentation des différents sites du littoral. En témoigne cette info reçue de Jean D. qui est mise en relation avec mes propres observations du jour sur d'autres sites. On peut raisonnablement considérer que ce 4 septembre, entre Equihen et le cap Gris Nez, il y avait au moins 16 phoques gris. Je n'aurais pu, considérant mon emploi du temps aller voir jusqu'au cap Gris Nez. Peut-être que certains correspondants seraient intéressés pour faire une observation en simultané sur différents site, et pourquoi pas sur tous les sites du littoral. On aurait ainsi une image instantanée de fréquentation du littoral. Si certains sont intéressés, laissez moi un message sur la boîte mail. On trouvera peut-être un jour, une heure commune à plusieurs.